Notes

Le printemps est là

Sa majesté des chats

Retour à la fiction pour cette semaine. C’est un petit cadeau de Chérie. J’aime toujours autant lire Werber. Cette nouvelle saga est dans la même veine que les précédentes, et c’est toujours le même plaisir à lire (et à apprendre).

L'antidote

Ma lecture cette semaine. The antidote par Oliver Burkeman.. Très rafraichissant, les idées de l’auteur se rapprochent de celles des stoïciens ou des boudhistes, aident à comprendre et à gérer l'échec…. Le temps de rassembler mes notes pour un nouveau billet #lectures.

La loi de Goodhart 

J’ai pris l’habitude de compter le nombre de mots (ou de signes, selon qu’on mesure à la française ou à l’anglo-saxonne) lors de mes sessions d'écriture. Cela me permet de marquer mes progrès et d’avoir une trace de ce que je fais, le but étant de conserver une certaine inertie, une lancée qui me permet d’aller au bout de mon manuscrit. À un moment, c'était même devenu une obsession : j’avais toute une série de scripts pour compter ces mots dans mes documents Google Docs.
Lire 

Les bonnes résolutions, ça ne marche pas

Ce n’est pas une nouveauté. Les petites promesses, traditionnellement faites à soi-même à l’aube d’une nouvelle année, ne tiennent guère dans le temps. C’est vrai aussi de toutes nos bonnes intentions. Je vais me mettre au footing. J’arrête de manger trop sucré. Je vais diminuer ma consommation d’Instagram. Bullshit. Ce n’est pas vraiment de notre faute. Notre cerveau a tendance à prioriser le moment présent, à valoriser la gratification immédiate, ce qui veut dire qu’on ne peut pas se fier aux bonnes intentions.
Lire 

Ne soyez pas un chimpanzé conformiste

Une étude a montré que lorsqu’un chimpanzé d’un certain groupe découvrait une manière efficace d’ouvrir les noix et change ensuite pour un groupe qui emploie une stratégie moins efficace, il va éviter d’utiliser sa méthode, pourtant supérieure, juste pour se mêler au reste des chimpanzés. Les êtres humains sont similaires. Dans notre for intérieur, il existe une pression incroyable nous poussant à nous conformer aux normes du groupe. La plupart du temps, nous préférons avoir tort avec les autres plutôt qu’être le seul à avoir raison.
Lire 

Laisser la routourne tourner

Je crois bien que cette citation (foireuse) est de Ribery. Les anglophones disent what goes around turns around.. On peut voir ces maximes comme des rappels que donner ou partager ne doit pas se faire dans l’attente de quelque chose en retour. Donner au sens large, contribuer, partager, cela peut aider quelqu’un d’autre, simplement en faisant _la bonne chose, parce que c’était la bonne chose à faire. Alors pourquoi attendre une forme quelconque de reconnaissance, si c’était simplement la bonne chose à faire ?
Lire 

Le faux raisonnement de planification

Les gens sous-estiment si souvent le temps qu’il faut pour accomplir les tâches que les psychologues ont trouvé un nom pour cela : l’erreur de planification (the planning fallacy). — Nicholas Epley, Mindwise : How We Understand What Others Think, Believe, Feel and Want._ Je suis bien obligé de reconnaître le problème, trainant depuis plus d’un an sur le manuscrit de Timeskippers.

Persévérer et résister

Je relis mes notes de L’obstacle est le chemin de Ryan Holiday, où il écrit : « La persévérance et la persistance sont des atouts incroyables. Au bout d’un moment, après avoir tenté toutes les options traditionnelles, on se retrouve à essayer quelque chose d’inédit. » En persistant dans un défi qu’on s’est lancé, on épuise toutes les solutions qui mènent à l’échec, jusqu’à découvrir une solution innovante qui mène au succès.
Lire 

L'importance vitale d'aller vers l'autre

Petit, j’étais maladivement timide. Du genre à changer de couleur si on m’adressait la parole en public, pire si je devais la prendre. Il m’était littéralement impossible d’aller vers les gens (heureusement, j’ai pu évoluer… un peu). J’étais, en revanche, très curieux, et dans presque tous les domaines. J’avais soif d’apprendre. Mais tout ne se trouve pas dans les livres, et aujourd’hui, je mesure pleinement l’importance de rencontrer l’autre, de prendre (et partager) son expérience, de confronter les points de vue.
Lire