« Construire une cité sur Mars est possible. »

notes

Si ce n’est pas un titre accrocheur, ça !
SpaceX, l’entreprise de Elon Musk, vient de démontrer la faisabilité technique d’une fusée réutilisable.

Ce vol « augmente considérablement ma confiance qu’une ville sur Mars est possible, » a confié l’entrepreneur à Universe Today. Selon ses propres mots, « si nous avons un progrès technologique linéaire, et non pas logarithmique, alors nous devrions avoir une base sur Mars, peut-être avec des milliers ou des dizaines de milliers de personnes », dans ce siècle.

Du pain béni spéculatif, si je peux me permettre cette expression, pour quiconque invente des histoires SFF, basées sur la colonisation spatiale par l’humanité. C’est vrai qu’il est d’autant plus facile d’imaginer un futur finalement assez proche dans lequel il y aurait des bases lunaires et martiennes, par exemple. Restent cependant des dizaines et des dizaines de problèmes à résoudre et à prendre en compte lors de la rédaction de nos histoires, surtout si l’on veut un minimum de réalisme.

Je pourrais citer : le temps qu’il faut pour un aller simple sur Mars, l’énergie nécessaire à un tel voyage, les problèmes psychologiques liés au fait d’enfermer des personnes dans un espace exigu et clos pendant des mois, les problèmes physiologiques induits par la vie en apesanteur durant une certaine période.

Mais rien que ces problèmes donnent à réfléchir, et ils donnent aussi de la matière pour créer de belles histoires pour les imaginatifs comme moi. Il nous reste donc plein de choses à penser, mais aussi des tonnes d’aventures à écrire ; ce genre de news me rebooste à chaque fois.

Crédit photo SpaceX