Trente jours pour la neutralité du net

notes

Le compte à rebours a commencé. Dans trente jours, la FCC (Federal Communications Commission) va voter de nouvelles règles en faveur de la neutralité du net.

Oui, cela se passe « loin de nous », aux USA. Peut-être que vous ne faites pas le lien, mais en prenant un tout petit peu de recul, vous vous rendrez-compte que presque tout ce que vous faites sur le net passe par un serveur aux USA. Ce n’est pas très compliqué : la plupart des services et des entreprises du net sont hébergés là-bas, et les chances sont (très) minces pour que vous n’utilisiez pas Facebook, Google, Apple, Dropbox, Twitter…

Personne n’a envie d’un internet à deux vitesses, où seuls ceux qui peuvent payer pourront avoir un débit maximum, où les « petits » sites n’auront pas les mêmes accès que tout le monde, où il serait plus difficile de faire entendre sa voix si elle n’est pas accordée avec celle des « puissants ».

C’est justement le moment où les « grands » des télécoms US font le plus pression pour empêcher ces règles de passer ; ils font tout ce qui est en leur pouvoir (traduisez « du lobbying ») pour que ce projet n’aboutisse pas.

S’ils parviennent à leurs fins, cela aura un impact direct sur l’internet au global, l’internet que nous utilisons tous.

Montrons que nous ne voulons pas d’un internet comme ça: nous voulons un internet neutre, libre. Rejoignez le Internet Countdown, en signe de protestation globale, comme nous y appellent les gens de Fight for the Future.

 

So starting today, we are launching the Internet Countdown – a sustained, Internet-wide protest, where we’re calling for sites and blogs to display a countdown timer widget, so that the entire Internet is literally ticking off the seconds until we get net neutrality, and bombarding Washington, DC with phone calls in the process.

Got a site? Wanna join? Here’s how.