La couverture de Ximera

Notes

L’un des avantages de l’autopublication est que l’auteur maitrise tout dans la chaine de production du livre, de A à Z.

C’est très bien, mais cela veut aussi dire que l’on doit tout faire.

J’ai décidé de proposer Ximera sur la plate-forme Amazon, qui me semble plus simple et plus abordable pour le débutant que je suis. Via leur programme Amazon Kindle Publishing, ils facilitent vraiment les choses.

La partie fun de l’entreprise—un auteur, qu’est-ce que ça préfère faire ? Écrire.—étant terminée pour ce roman, il me reste la partie moins intéressante pour un auteur : le marketing et la promotion, avec, dans la partie marketing, tout ce qui est de l’ordre des choix comme le texte du quatrième de couverture (comprendre : résumé de l’éditeur chez Amazon) et la couverture.

Celle-ci revêt une part importante puisqu’elle participe de l’impulsion d’achat de mon potentiel futur lecteur.

Voici donc, dans la série show your work1, les différentes étapes qui ont mené au choix de la couverture finale.


La couverture doit répondre à plusieurs critères :

– elle doit me plaire (eh bien oui, c’est moi qui vais en faire la promotion, alors autant qu’elle me botte)

– elle doit rester lisible, même dans les miniatures d’Amazon, ou sur les bibliothèques des tablettes

– elle doit attirer l’attention (le coup de pouce pour faire cliquer le futur lecteur)

On voit clairement les différentes étapes de cette pensée dans le diaporama. L’illustration a été rapidement décidée au profit de cette image (quelques heures dans un logiciel de retouche), et le reste des discussions sur le choix des typos et des couleurs.

Ce qui m’a amené à ceci. Mais un petit quelque chose me manquait, un peu de dynamisme, la typo me gênait un peu aussi.

Troisième essai avec le titre plus lisible et la présentation "policier"

Couverture envoyée à J-C. Courte.

Jean-Christophe m’a alors proposé un coup de main. Le genre de truc que je ne refuse pas (les conseils) et surtout venant d’un professionnel de la couverture de livres avec plus de 25 ans d’expérience. En deux échanges de mail, il m’a proposé ceci (une typo plus moderne, et une déco des titres plus dynamique).

Couverture définitive

Couverture définitive

Cette version remplit tous mes critères. Elle me plait, attire l’oeil, reste lisible et dynamique.

À quelques menus détails près, ce sera donc la couverture officielle de mon premier roman.


  1. J’en ai parlé un peu dans cet article. ↩︎